Créer une entreprise : 5 étapes clés

Créer une entreprise est un projet qui nécessite des recherches et des réflexions pour être au courant de toutes les étapes à suivre. Cela implique aussi de définir des objectifs et de disposer d’un capital suffisant pour le réaliser. Quelles sont les 5 étapes clés pour créer une entreprise ?

Définir l’idée de l’entreprise à créer

Vous souhaitez créer une entreprise et vous avez déjà des idées sur le sujet. Mais en avoir ne suffit pas. Il faut les approfondir et faire des recherches sur les clients potentiels qui s’intéresseront à vos produits ou services. Pensez à étudier la rentabilité des offres similaires aux vôtres et demandez-vous si vous pouvez apporter plus de valeur ajoutée que celles qui existent déjà sur le marché.

Après ces réflexions, définissez vos idées par écrit en vous assurant qu’elles sont cohérentes et en accord avec vos motivations et votre personnalité. Puis, déterminez votre savoir-faire par rapport à vos objectifs. Ensuite, faites un point sur vos ressources, vos contraintes personnelles et les exigences de votre projet. Si vous avez des doutes sur certains points, pensez à rechercher de l’aide pour vous accompagner dans la création de votre entreprise.

Faire une étude de marché

Une entreprise sans clients ne peut exister. Assurez-vous que vos idées pourront attirer les clients. Vous devez alors réaliser une étude de marché qui vous permettra de déterminer avec précision vos cibles et leurs attentes. Puis, définissez votre position par rapport à la concurrence sur le marché afin d’adapter vos offres en fonction des éléments que vous avez recueillis sur vos concurrents.

L’étude de marché permet de déterminer un niveau de prix susceptible d’attirer vos futurs clients. Elle vous aidera également à définir vos stratégies, de chiffrer vos premières actions commerciales et de fixer les coûts de la communication indispensable pour attirer les clients. Enfin, elle vous permet d’établir un chiffre d’affaires prévisionnel.

Chiffrer votre projet

Pour que votre projet puisse être viable, constituez un dossier business plan qui comporte les points essentiels suivants. La rentabilité de votre entreprise et à quel moment elle sera rentable. Ensuite, les capitaux nécessaires pour son lancement et pour assurer son développement. Enfin, une analyse de l’équilibre entre les recettes encaissées tout au long de l’année et les dépenses réalisées sur la même période. Ce troisième point permet de prévenir des problèmes de trésorerie et de pouvoir prédéfinir le chiffre d’affaires à réaliser pour dégager un résultat positif.

Chacun de ces points a ses propres répercussions sur l’équilibre financier de votre entreprise. Remaniez et adaptez la structure financière de votre projet si le déséquilibre est trop important. Enfin, n’hésitez pas à vous faire aider par un organisme d’accompagnement à la création d’entreprise si vous rencontrez des difficultés dans la constitution de votre business plan.

Trouver les financements

Pour assurer la réussite de votre entreprise, il vous faut disposer d’assez de capitaux pour financer intégralement ses besoins. Après avoir évalué vos besoins et vos ressources, vous devez penser à des solutions pour les capitaux manquants. Vous pouvez par exemple recourir à un prêt d’honneur à taux zéro et sans garantie ou faire des emprunts bancaires ou encore rechercher des partenaires pour investir dans le capital de votre entreprise. En outre, vous devez établir des prévisions financières afin de pouvoir estimer les résultats des premiers exercices comptables et de déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise.

Choisir un statut juridique adapté

Votre activité existera dès que vous avez procédé à sa légalisation par un statut juridique. Il existe différents types de statuts juridiques, mais cela dépend de la structure de votre entreprise. Par exemple, optez pour l’entreprise individuelle, c’est-à-dire en nom propre, ou une société EURL ou SASU, si vous créez seul votre entreprise. Le statut juridique qui convient à votre société est la SAS ou la SARL si vous choisissez de vous associer avec un ou plusieurs partenaires.

Faites-vous accompagner par un professionnel du droit pour vous aider à choisir votre statut juridique, car cette étape n’est pas à négliger. Il peut également vous aider à rédiger votre contrat de société qui devra contenir l’apport en capital, le type d’imposition, etc.